Lancer la recherche
Passer au contenu principal
Accueil
Aide (nouvelle fenêtre) Le Groupe
Bienvenue sur le site de Vivadour

 



Les Fleurons de Samatan

SCA FLEURONS DE SAMATAN
32130 SAMATAN


Tél: 05.62.62.33.17
Fax: 05.62.62.44.85 

Certification IGP Sud Ouest/Gers                    Les points de vente             

 L'Entreprise Gersoise

    Produire dans le pays du bonheur ce qu'il y a de plus succulent, voilà notre but. Des terres d'élevage aux salles de cuisson, nous sommes restés maîtres de notre production.
    Toutes nos volailles viennent des fermes de notre Sud-Ouest, elles sont engraissées et cuisinées traditionnellement. 
    Notre conserverie est agréée CEE, ce qui vous garantit le meilleur en termes de contrôle sanitaire.

 

Nous sommes gersois, passionnément gersois !

    
    A Samatan, la cité du foie gras, en plein cœur du Gers, le pays du bonheur, la vie gersoise est une tradition de bon goût où ces moments précieux du " bien-manger " se répètent de jour en jour. Toujours fidèles à la tradition du bon goût, nous vous présentons les meilleurs produits de notre terroir que nous élaborons avec le plus grand soin et qui apporteront sur votre table leur savoureuse finesse et régaleront toujours vos invités.


 

 Origine du Foie Gras

    Tout au long des siècles, le foie gras, tant estimé sur nos tables a fait les délices de nombreux palais célèbres ou anonymes.
    Avant d’aller plus loin, il faut noter que l’engraissement des oies et des canards correspond à une observation : c’est en s’engraissant eux-mêmes que ces oiseaux trouvent la force d’accomplir leurs longs périples migratoires.

LE FOIE GRAS ET L’EGYPTE


    Au plus loin de la mémoire, nous retrouvons des éléments de réponse dans l’Egypte ancienne il y a plus de 4000 ans. C’est dans une tombe de la cinquième dynastie que l’on trouve une ornementation représentant un troupeau d’oies mais surtout des serviteurs préparant des boulettes dont les oies viennent se délecter avant d’aller boire. Chez les Egyptiens l’oie est sacrée, elle est l’âme du Pharaon. 
    Elle est l’intermédiaire entre notre monde et le monde de la vie éternelle. Dès l’Antiquité, les Egyptiens connaissaient la chair savoureuse du foie des oies venues sur les bords du Nil et qui se gavaient avant les migrations.


ENGRAISSEMENT AUX FIGUES


    Les siècles suivants n’ont pas oubliés cette tradition car nous en trouvons des traces tout au long des siècles chez les Grecs anciens, à l’époque de Rome et plus près de nous au IVe siècle en Aquitaine. Mais ce sont les Romains dès le premier siècle avant J.C., qui ont su révéler les qualités gustatives du foie des oies qu’ils nourrissaient de figues (figus = foie en latin).


LE MAÏS EN FRANCE

C’est au milieu du XVe siècle qu’apparaît le maïs en France. Et depuis lors, les oies et les canards furent désormais engraissés avec ce grain. Depuis cette époque de nombreux ouvrages font état de la cuisine de foie gras rôti. C’est ainsi que La Varenne dans son nouveau Cuisinier François ou Ecole des Ragoûts (1727), transmet quelques recettes de foie gras d’oyes.


STERILISATION DES ALIMENTS


   Et c’est au début XIXe siècle qu’une géniale invention va transformer l’usage du foie gras : Nicolas APPERT, suite à un concours initié par Napoléon et ayant pour objectif la conservation des aliments de ses armées, découvre la méthode de stérilisation des aliments ou «appertisation ». Dès lors notre cher foie gras arrive universellement sur toutes les tables sous formes de boites et de verrines. Le célèbre BRILLAT-SAVARIN fait de multiples références du foie gras dans les recettes présentées dans la « Physiologie du Goût » en 1826.
Et puis viennent ensuite toutes les utilisations faites par nos grands cuisiniers du XIXe à nos jours.




 

Vivadour - Rue de la Menoue - 32400 RISCLE - France
 Tél. : 05 62 69 71 72 - Fax : 05 62 69 93 14

Copyright © 2014 | Mentions légales | Annuaires