Céréales

Renforcer la performance individuelle des agriculteurs

La collecte de céréales est le métier historique du Groupe Coopératif Vivadour. En moyenne, ce sont plus de 565 000 tonnes de céréales qui sont collectés annuellement dont 68% de maïs.

Un réseau de sites de collecte

Le Groupe Coopératif Vivadour dispose d'un réseau d'équipements de sites industriels constitués de 75 centres de collecte et de silos répartis sur l'ensemble de son territoire. Le Groupe Vivadour permet ainsi à ses adhérents de livrer leur collecte dans de bonnes conditions avec une qualité conforme aux exigences de ses clients.

Charte Qualité MaïsDémarche traçabilité

Membre fondateur de la Charte qualité maïs classe A, le Groupe Coopératif Vivadour est soucieux de répondre aux exigences qualité de ses clients. C'est ainsi que l'ensemble des producteurs du Groupe s'engage dans cette charte, point de départ de la traçabilité du maïs.

L'offre de Prix Collecte

L'objectif du Groupe Coopératif Vivadour, de permettre aux agriculteurs d'optimiser leur marge, passe par une proposition d'offre de prix compétitive. Une gamme de solutions pour fixer le prix de la collecte est proposée aux adhérents :

  • le prix campagne construit par un prix d'acompte complété par des compléments de prix versés au fur et à mesure de la mise en marché de la collecte
  • le contrat de dépôt permet de vendre une partie de la récolte sur une période postérieure à la livraison
  • le contrat d'achat indexé MATIF permet de fixer des prix sur une partie de la production avant la récolte

Charte des bonnes pratiquesGestion du Risque de Prix

Vivadour est signataire de la Charte des Bonnes pratiques pour la gestion du risque prix céréales. Cette démarche, à l'initiative de Coop de France, s'appuie sur une gouvernance adaptée au nouveau contexte de marché et sur la formalisation des processus d'identification et de maîtrise des risques. Avec cette charte, Vivadour s'engage à adopter une gouvernance et une organisation interne permettant de garantir la sécurité de l'entreprise tout en répondant aux attentes de ses adhérents.

Valorisation des débouchés

Vivadour est en recherche constante de débouchés variés et équilibrés des céréales de ses adhérents. La collecte maïs est ainsi commercialisée dans l'alimentation animale - via Sud Ouest aliment- dans le bioéthanol - OCEOL- ou exportée en Espagne dans des groupes industriels. Le silo portuaire Maïsica de Bayonne et celui de Bordeaux Port Atlantique, dont Vivadour est actionnaire, constituent également des débouchés. Les céréales à paille, essentiellement des blés de qualité, sont destinées aux meuneries du Sud Ouest. La filière des oléo-protéagineux est quant à elle dirigée vers le port de Sète ou celui de Bordeaux.

Optimiser les opportunités du marché

Investissement dans la filière bio 

Depuis plusieurs années, Vivadour observe un fort développement des conversionsd'exploitations en agriculture biologique sur son territoire. Le Groupe a anticipé cette progression en participant à la création de la structure régionale AgriBio Union, une union 100% bio de 6 coopératives : Vivadour, Terres du Sud, Arterris, Coop AgriBio, Euralis, Maïsadour. En 2015, AgriBioUnion a réalisé un investissement de plus de 5 millions d'euros dans un silo à Barcelonne du Gers, permettant ainsi de compléter le dispositif de stockage des céréales cultivées en agriculture biologique. Tous les agriculteurs Bio de Vivadour sont désormais regroupés au sein d'un Groupe Spécialisé.

Actéo, union de services

L'ensemble de ces services a été regroupé autour de l'entité ACTEO permettant au Groupe Coopératif Vivadour d'être compétitif, de valoriser la collecte et d'optimiser les coûts et les opportunités du marché.